Violences à Kankan : Saïd Koulibaly, ministre des télécoms regrette les douloureux événements et appelle à la retenue

0
341

La ville de Kankan a été le théâtre de violents affrontements entre militants du parti au pouvoir et ceux de l’UFDG. Malgré l’appel du patriarche de la ville, les jeunes se réclamant militants du RPG ont pris à partie les habitants des quartiers Missiran et Mobile. Sur les lieux, les conséquences sont lourdes à cause du bilan très lourd.

Le ministre des Télécommunications et de l’Economie Numérique, Saïd Oumar Koulibaly a exprimé son regret suite aux évènements malheureux.

« Je suis très mal à l’aise, il faut discuter vraiment des situations liées à l’ethnie, parce que je le regrette profondément, c’est malheureux qu’on soit arrivé là. Je pense que nous sommes les plus concernés  nous les jeunes générations, la situation de Kankan j’étais il y a quelques semaines, j’ai essayé de rencontrer beaucoup de jeunes, qui parfois se disaient qu’ils étaient de l’UFDG. Il faut accepter ces débats contradictoires, chacun doit faire valoir la force des arguments, mais  non l’argument de la force. Nous sommes des adversaires politiques  et non des ennemis. Je pense que nul ne peut nous diviser, il faut que j’appele à la retenue. Et, ce qui se passe actuellement à Kankan, Dalaba où à Labé, j’aimerais que tout guinéen soit libre de circuler sur le territoire guinéen », dit-il.

Ensuite, l’actuel patron du ministère des Télécommunications a rassuré entendre que les travaux pour la relance de la société de téléphonique  SOTELGUI vont bon train.

« Nous avons éventuellement commencé le chantier de Guinée télécom, connu par son ancien nom SOTELGUI dont les équipements étaient aux arrêts depuis 2012. Nous avons réussi quand même à remettre en place le cœur du réseau, actuellement, il y a un module en cours et nous prévoyons éventuellement relancer les activités de cette entreprise nationale  » annonce Oumar Said Koulibaly.

Djétenin Siré Traoré