Tribune : ma Guinée libre et indépendante ( Abdourahamane Kaba)

0
561

De la colonisation à l’indépendance le secret était l’union.

Nos joies étaient célébrées en chœur et les malheurs étaient consommés tels que reçus …

Notre liberté, nous l’avons acquise avec courage, bravoure, détermination et surtout en union.

Pour preuve, nous vivons notre 62ème année d’accession à l’indépendance.

Liberté!

liberté!

liberté!

Nous dirons que ce concept a vu jour en Guinée sous la bravoure du père fondateur de l’indépendance feu Ahmed Sékou Touré tout en votant NON au référendum du 28 septembre 1958, pour la conservation de la dignité et pour la liberté de tous.

Ma Guinée, jeune, libre et indépendante.

Souviens-toi qu’hier n’était pas facile car, l’octroi de cette liberté n’a pas été chose aisée.

Guinéennes et Guinéens, le chemin est long certes, mais faisons du dialogue et la justice notre arme de combat pour le bonheur du peuple et pour la future génération montante. Car, nos vaillants soldats sont tombés sur les champs de batailles pour que nous puissions vivre en paix.

Ma Guinée jeune, libre et indépendante …ne te laisse pas amadouer par quiconque pour être la cause de la division de tes quatre régions naturelles qui sont d’ailleurs unies par le même cordon ombilical.

Ne donnons pas la chance aux acheteurs des illusions qui finissent leur temps à nous diviser …

Disons grand merci pour tous ces héros tombés pour la lutte de libération et face à la résistance coloniale. Nous n’oublierons jamais ces hommes valeureux qui sont entre autres: Dinah Salifou Camara, Almamy Samory Touré, Alpha Yaya Diallo et Almamy Boubacar Biro Barry, Kissi Kaba Keita et Zégbéla Togba Pivi, Elhadj Oumar Tall … voilà en quelques occasions ces héros qui se sont livrés à tous les noms pour que nous soyons unis et inséparables. Ma Guinée libre et indépendante.

Il est temps de rendre un vibrant hommage au père de la nation, le baobab de la liberté, le porte flambeau de l’indépendance, qui a dit ceci: « Nous préférons la liberté dans la pauvreté à l’opulence dans  l’esclavage ».  Reposez-vous en paix le père de la Nation.

Vive la paix dans le pays!

 Vive la Guinée et les Guinéens!

Que Dieu bénisse la Guinée et les Guinéens. Amen !!!

Je suis jeune Guinéen, j’ai 62 ans et fier !!!

Par Abdourahamane Kaba, diplômé en Sciences Politiques à l’UGLC