Tribune: Gouverner autrement ou sinistrement ? ( Sékou Diomandé)

0
360
Il est question de gouverner autrement, en tout cas pour cette mandature nouvellement entamée. Les défis du concept ont été cités, énumérés bonnement et nous les avons entendus peut-être nonchalamment. Dès l’entame, les premières actions sont posées fichtrement et progressivement, et à date, le pessimisme populaire gagne du terrain.
Le gouvernement lui quand même se forme autrement. Simplement et progressivement, les décrets se partagent et les nominations tombent désespérément. Pendant qu’on s’attendait vraiment à de grands changements, on nous propose autrement le même groupement. Modestement, ça s’appelle « change » et « ment » et non changement, dit un ami.
Ils sont gourmands ces mêmes éléments, disent les jeunes du jaune qui vocifèrent tristement. Cela c’est maintenant qu’ils se rendent compte bêtement. Vous aussi, voudriez-vous des décrets ou matricules ?
 Les miettes pour la connexion, ça ne suffit plus ? Le climatiseur produit maintenant de la chaleur ? Tchè vous-mêmes vous savez que vous n’avez rien à proposer ho. Vous êtes simplement et facilement utilisés parce que utilisables. Ça, vous le savez pertinemment. Donc, tout ça là, tous ces bruits là, c’était pour ça ? Gouverner sans vous ? KO je fais la politique ! Pourtant, on te fait sonner ce que les oreilles veulent entendre. Drôlement je vais m’occuper calmement de mes oignons.
Nous avons tous entendu et vu « Mouchetar dit Allô « décliner l’offre présidentielle tristement et nerveusement. Apparemment il n’y a pas de mangement là-bas hein, disent les rumeurs. C’est courageux quand même de dire que ce déplacement, euh je veux dire remaniement est tout sauf autrement. C’est comme le dit notre Indien :<<quitter le caca et aller dans l’anus>>, même chose non?
Bon, Mouchetar n’a pas entièrement tort hein. A l’enseignement « tech et nique » il y a des brouteurs (ou bien c’est teuses ? Choisissez !) qui broutent silencieusement « deux sangs mignons » billets de banque sans grondement du pré zig dent. Ils sont quand même là, innocemment, peut-être. Mais moussé chaud attend que je te demande poliment. Veux-tu majestueusement le fauteuil d’El Professor, protecteur de yabaNa inversement parlant ? Ce n’est pas mon problème non ? D’accord !
Bon les vrais gens est-ce que selon vous, cet attroupement ou groupement fera vraiment autrement ? En attendant, moi je suis confortablement installé et je continue à réfléchir intelligemment même si narcissique je m’en fous
Sékou Diomandé, membre de l’Intelligentsia 3.0