Tribune : « Aux UFDGISTES, on met son enfant à l’école pour réussir,  mais s’il échoue à chaque fois il faudra lui faire changer de métier »

0
197

Je demande simplement au peuple guinéen d’être attentif aux agissements de Cellou Dalein ces dernières années. Un leader qui a protesté contre le fichier électoral en date et l’adoption d’une nouvelle constitution par voie  référendaire participant à des manifestants où des jeunes guinéens à la fleur de l’âge sont tombés, des sangs de guinéens versés et des biens matériels de nos paisibles citoyens qui vivent au quotidien vandalisés. Aujourd’hui malgré́ tout, Cellou Dalein piétine la mémoire de nos illustres disparues et pour sa soif de pouvoir, prendre le courage de participer à une élection présidentielle sous les dispositions de la même constitution et le même fichier électoral qu’il a tant décrié́ hier. Ma question est de savoir

Cellou veut-il vraiment le bonheur de ce pays?

Un tel leader en contradiction avec sa propre personne doit-il mériter la confiance du peuple de Guinée ? 

Décidément la réponse devrait être non !

C’est vraiment triste en ce 21ème siècle de constater que le leader d’un parti politique qui se dit vouloir gouverner un État, emprunte un comportement de bas étage en s’autoproclamant vainqueur dans une élection présidentielle alors que l’institution en charge de la proclamation ne s’est pas encore prononcée. C’est simplement du MADE IN UFDG.

L’UFDG dans sa traditionnelle manie à plonger la République de Guinée dans le chaos est en complicité́ avec certains sites d’information pique-assiettes en train de publier des faux résultats en leur faveur dans le seul dessein d’amadouer l’opinion pour se donner le droit de semer la pagaille dans la cité. Mais ça ne marchera pas. Le peuple de Guinée étant désormais averti ne cédera pas à la folie qui vous tient.

Un parti politique qui, sciemment viole systématiquement les dispositions de la constitution de son État, le code électoral, les prérogatives de la commission électorale nationale indépendante CENI, les décisions du ministre de la sécurité; j’appelle ça un parti politique gangster donc hors la loi. Veillez-vous revoir politiquement chers UFDGistes.

A cet effet, nous prenons l’opinion nationale et internationale à témoins de cette pagaille en préparation par l’UFDG au lendemain de la proclamation des résultats. Cette pagaille était connue de tous car c’est la seule chose que vous savez politique faire et c’est d’ailleurs la raison de votre participation à cette élection. Mais cette fois ci, tenez vous bien aucune pagaille je dis bien aucune pagaille ne sera tolérée.

La Guinée est un État de droit et la loi se doit d’être appliquée et respectée dans son absolu.

La CENI étant la seule institution habilitée à proclamer les résultats après réception du dernier PV des CACV, le peuple de Guinée n’aura de reconnaissance que pour les résultats issus de la proclamation de la CENI, le reste n’est que distraction circonstancielle.

WASSALAM