Tension à Macenta: l’honorable Oyé Béavogui s’exprime

0
976
Mon point de vue qui est fondamentalement celui du PDG-RDA sur la situation qui prévaut à Macenta.
Pour ceux qui se félicitent de cette paix éphémère conclue entre les manipalutaires de nos communautés.
Laissez moi dire clairement que ce problème reste transversal, systémique et structurel.
Tant que nous(guinnéens) refuserons de nous surpasser de nos ethnies au profit de l’ensemble national, le problème du repli indentitaire ne sera jamais résolu en Guinée.
Ces structures sociales n’apportent rien à l’unification du Peuple, ni au développement du pays.
La suppression des organisations à caractère éthnique, communautaire et régionale reste fondamentale pour le renforcement de l’unité nationale et la cohésion sociale à tous les niveaux.
En lieu et place de ces structures, nous pourrons créer le conseil national des sages de Guinée(avec un certain nombre de critères d’appartenances et prérogatives dévolues) qui aura ses ramifications dans toutes les préfectures, sous-préfectures, districts et secteurs, une façon pour nous d’être fidèles à nos valeurs sociales.
Ce qui se passe à Macenta n’est que l’étincelle de ce qui guettent la Guinée depuis des decennies à travers les coordinations régionales que le PDG-RDA a toujours combatu et dénoncer : Union Basse côte, Hali Pular, Union mandingue et L’union Forestière.
Encore une fois, elles n’apportent rien à la consolidation du tissu social, elles fracturent l’unité nationale, elles sont tantôt avec l’opposition, tantôt avec la mouvance, elles exercent du lobbying communautaire auprès des dirigeants, elles ne parlent pas nations, elles parlent régions et communautés, elles sont toutes corrompus jusqu’à la moelle des os.
Elles doivent toutes être dissoutes pour le salut de la République, qui a sa nation, son Peuple, ses institutions, ses structures décentralisées et déconcentrées, ce que j’appelle le sens réel réel de la restauration de l’autorité de l’État, qui nous manque encore.
Ceux qui réfutent ses valeurs nationales(qu’ils soient dirigeants, cadres ou citoyens) doivent être combattus et réprimés jusqu’à leur reconversion à ces valeurs patriotiques.
À bas le repli indentitaire !
À bas les cadres véreux !
Vive L’unité Nationale !
Prêt pour la Révolution Démocratique Africaine.