Son engagement en politique, le règne de Sékou Touré : Le député Oyé Béavogui ouvre son cœur 

0
37
L’honorable Oyé Béavogui, secrétaire général du PDG-RDA était l’invité de l’émission Les Grandes Gueules de la radio Espace Fm ce mercredi, 21 avril 2021.  Toutes les questions liées à la vie du parti qui a été dirigé par le père de l’indépendance guinéenne, Ahmed Sékou Touré ont été abordées.
Elu à l’Assemblée nationale sous la bannière du PDG-RDA, Oyé Béavogui qui a été interrogé sur les raisons de son choix politique à cause de son jeune âge, a répondu  sans ambages en ces termes : « ça a commencé le 26 mars 2014, encore étudiant. Bien entendu avant cela, dans le milieu activiste panafricain, il était évident qu’il fallait donc s’engager en politique parce qu’on dit que la société civile en tant que telle, a des limites. Arrivé à un niveau donné, vous ne pouvez plus dépasser. Il faut verser forcément dans la politique pour atteindre les objectifs. Voilà ce qui m’a amené à choisir le chemin de la politique », a-t-il précisé.
Avant de faire son entrée en politique, le jeune député s’est attelé à étudier préalablement les différentes formations politiques. Finalement, après moult réflexions, celui qui est aujourd’hui le porte étendard du PDG-RDA, décide de poser ses valises au sein du premier parti politique de Guinée.
 « Il fallait étudier tous ces partis politiques qui, bien entendu, exercent une sorte de dynamisme sur le plan national. Je me suis rendu compte que jusqu’aujourd’hui, ce PDG-RDA restait encore fidèles à ses idéaux originels, aux idéaux du responsable suprême de la Révolution, le président Ahmed Sékou Touré. Et donc, forcément il fallait aller vers ce parti. C’est ainsi ce 26 mars, j’ai fait mes premiers pas politiques au sein de cette formation », a fait savoir le député Oyé Béavogui.
Comme on pouvait s’y attendre, les chroniqueurs des GG n’ont pas passé sous silence le personnage qu’a incarné, le guide de la Révolution, Ahmed Sékou Touré. Fort de ses convictions, l’honorable Oyé Béavogui, à l’opposé de ceux qui voient le côté sombre de l’homme, a tressé des couronnes au père de l’indépendance.
« Le président Ahmed Sékou Touré va au-delà du PDG-RDA, de la Guinée et même de l’Afrique. C’est quelqu’un qui a apporté à l’humanité, c’était un homme universel. Ce que je dis, peut-être vous ne pourrez pas épouser cette rhétorique là,  vous ne pourrez pas aimer le président Ahmed Sékou Touré mais en tant que Guinéen, en tant qu’Africain, nous devons tous être fiers de cet homme là. Aujourd’hui évidemment, nous sommes confrontés à ces maux au niveau national, continental mais ce qui est évident, ça a été combattu et même réprimé par le président Ahmed Sékou Touré. Nous sommes toujours dans ces mêmes réalités », regrette-t-il.
Siba Engagé