Sidikiba CONDE s’insurge: << C'est la Ministre Zenab DRAME qui est accusée, et non la ville de Nabaya »

0
134

Chers frères et sœurs, Face au constat alarmant et déshonorant qui enflamme ces jours-ci les réseaux sociaux suite à la grande polémique née du présumé détournement de fonds (200 milliards) reproché à l’actuelle Ministre de l’enseignement Technique, nous, fils de Nabaya devons-nous lever pour faire la part des choses.

En effet, nous constatons de plus en plus que certains médias guinéens ont décidé de renommer cette affaire par l’appellation infamante de « Nabayagate ». Nous le condamnons fermement et demandons à ces médias de revoir cette dénomination tendancieuse.

La Ministre mise en cause est au service de la République, donc en aucun cas on ne devrait associer l’identité de plusieurs guinéens opposés à toutes formes de gabegies et de pratiques frauduleuses à cette affaire. De ce qui précède, S’il est vrai que la ministre portant le sobriquet « Nabaya », est impliquée dans quoi que ce soit, nous condamnons l’acte et demandons à l’Etat que justice soit faite.

Cette affaire devait être l’occasion de redonner confiance aux guinéens qui rêvent d’une moralisation de la gestion de la chose publique. Quelque soit l’origine ou l’appartenance d’un gestionnaire public, tous doivent répondre de leurs actes.

Récemment, dans un message devant ses militants, Monsieur Alpha CONDE avait promis de gérer autrement, ceci passe par des actions visant à rassurer les partenaires du pays et les citoyens sur les règles les plus élémentaires de gouvernance.

Qu’il lui plaise de mettre en place une commission pour élucider les citoyens sur l’ensemble des dossiers incriminants des gestionnaires de la chose publique, ceux reconnus coupables, qu’ils subissent la rigueur de la loi. Associer Nabaya à un scandale financier est une manière sournoise de souiller le nom de notre noble localité́ « NABAYA » à un crime contre l’économie sous perfusion.

Personne ne devrait avoir ce droit puisse que l’intéressée a un prénom. Le choix de communication pouvait porter sur ce prénom suivi de GATE.

Pour rappel, le Nabaya est synonyme d’honneur, de noblesse et d’honnêteté, en aucun cas son nom ne doit être associé à une telle forfaiture.