Sékouba Condé, 2ème au BEPC à Conakry : « je me sens un peu mal à l’aise, je visais la première place »

0
2451
Sékouba Condé, deuxième au BEPC 2020 à Conakry

Comme annoncé précédemment, les résultats du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) ont été publiés par le MENA en fin de semaine dernière. Arrivé deuxième dans la région de Conakry, Sékouba Condé du Complexe Scolaire La Providence III de Simanbossia n’est pas du tout satisfait de son rang.  Il l’a fait savoir au cours d’un entretien qu’il a accordé à la rédaction de Nimbanews.org ce lundi, 14 septembre 2020.

Son objectif était d’occuper la première place au Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) session 2020 dans la région de Conakry. Mais, le jeune Sékouba Condé âgé de 15 ans est venu juste après Diaraye Barry de l’école Sainte-Marie de Dixinn.

Rencontré dans son établissement où il était entouré par ses collègues et enseignants, Sékouba Condé a tout d’abord exprimé sa joie d’avoir décroché le BEPC.

« Je suis très content pour mon admission, très content de mes professeurs qui m’ont surtout encadré », a- t-il dit.

Ensuite, notre interlocuteur a fait savoir son regret de n’avoir pas occupé la première place qui était son objectif.

Sékouba Condé, deuxième au BEPC 2020 dans la région Conakry

« Je me suis mis à la tâche pour être premier de ma région. Mais seulement je ne dis pas l’objectif n’est pas atteint, je me sens un peu mal à l’aise. Car, la qualité de la formation que j’ai reçue de mes professeurs, compte-tenu de ça, je me sentais au-dessus de ma région. J’ai fait un an de travail, j’ai révisé même pendant la fermeture des écoles contrairement à d’autres écoles. Donc si je me vois deuxième, je me sens un peu mal à l’aise. Quand-même l’objectif n’est pas atteint totalement, s’il plait à Dieu et je supplie mes professeurs, dans les prochaines années je saurai les convaincre au Baccalauréat avec la première place car mon objectif reste et demeure la première place », a promis Sékouba Condé.

Poursuivant, celui qui rêve devenir architecte dans l’avenir n’a pas manqué de lancer un message à l’endroit de ses collègues qui ont échoué.

« La réussite, c’est seulement le travail et les leçons tirées de l’échec. Il y a d’autres qui ont échoué donc ils pourront se rattraper en travaillant bien car c’est le seul secret », a- t-il dit.

Ayant suivi et encadré Sékouba Condé depuis les classes de 8ème année, Daouda Keita ‘Kepler’ professeur de Chimie au Complexe Scolaire La Providence III n’est pas surpris de la performance de son élève.

Daouda Keita ‘Kepler’ professeur de Chimie au Complexe Scolaire La Providence III

« Le petit c’est un brillant élève, un brillant disciple et un disciple chevronné. J’ai vu en cet enfant un éclat de soleil, une étincelle. Avec le collectif enseignant de La Providence III, nous avons jugé nécessaire de réveiller le génie qui dormait en cet enfant. Et, il s’est mis à la tâche, on ne l’a pas lâché d’une seconde », a fait savoir Kepler.

A l’image de son protégé, monsieur Keita n’est pas satisfait de la deuxième place occupée par celui qu’ils ont formé pour être premier de la région de Conakry.

« Il a grandi avec cette rage en lui d’occuper toujours la première place et on a œuvré dans ce sens mes collègues et moi pour que cet enfant arrive à obtenir cette première place. Dieu a jugé ainsi et on a occupé la deuxième place. Ce n’est pas mal aussi, une fois au Baccalauréat il va redoubler d’efforts pour acquérir cette première place tant rêvée. Je suis entièrement d’accord avec lui, moi particulièrement qui ai veillé sur lui je ne suis pas du tout satisfait de ce rang. J’aimerais réellement voir les relevés de note de Diaraye Barry pour savoir dans quelle matière elle a dépassé notre Sékouba Condé », a lancé Daouda Keita.

Siba Engagé Guilavogui

Tel : 620 21 39 77