Réélection d’Alpha Condé : Les attentes d’un cadre du ministère de la fonction publique

0
295
Zaoro Antonio Délamou, directeur national des systèmes informatiques au ministère de la fonction publique

La Cour Constitutionnelle a, dans son arrêt rendu le 07 novembre 2020, validé la victoire du président Alpha Condé à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020. Une réélection qui enchante Zaoro Antonio Délamou, directeur national des systèmes informatiques au ministère de la fonction publique, de la réforme de l’Etat et la modernisation de l’administration.

« Je suis très content, non seulement je remercie la Cour Constitutionnelle mais aussi je remercie le peuple de Guinée et en particulier le parti, RPG arc-en-ciel et son leader le Professeur Alpha Condé. Il a une vision large pour notre pays, il faut qu’on sache cela. Les gens sont en train de faire du n’importe quoi mais ce n’est pas bien. Aujourd’hui quand on regarde autour de nous, il y a un changement, il faut prendre de la hauteur », s’est félicité Zaoro Antonio Délamou.

Parlant des reformes engagées par le ministère de la fonction publique sous le magistère du président Alpha Condé, Zaoro Antonio Délamou dira « avant on ne pouvait pas connaitre l’effectif total de la fonction publique mais aujourd’hui on peut le faire. Je peux vous sortir l’effectif total des cadres de la fonction publique par tranche d’âge et par sexe. On veut  faire en sorte que le fonctionnaire reste chez lui au lieu du travail pour communiquer directement à travers les gestionnaires à la fonction publique pour connaitre son statut et sa situation administrative. Au lieu qu’à chaque fois d’envoyer des missionnaires à l’intérieur du pays, vous restez avec vos petits écrans pour connaitre la situation au niveau du fichier de la fonction publique »

 En ce qui concerne ses attentes pour les six prochaines années, le directeur national des systèmes informatiques au ministère de la fonction publique souhaite que « le système de gestion des ressources humaines soit automatisé pour que le guinéen comme c’était avant n’ait pas trop de difficultés à régler ses problèmes. Les six premières années qui seront sous le mandat de monsieur le président, comme c’est un visionnaire, par son aide nous pourrons aboutir à des résultats modernes », a-t-il dit.

En fin, ce cadre de l’administration invite les Guinéens de tout bord politique à mettre le pays au dessus des considérations partisanes.

Siba Engagé

Tel : 626 50 44 68