Ramadan 2021 : Un démarrage teinté 

0
108
Par la grâce d’Allah, le Ramadan débutera entre le mardi 13 et le mercredi 14 avril 2021.
Les musulmans de Guinée et leurs coreligionnaires du monde s’apprêtent à jeûner dans la paix et dans la ferveur religieuse.
Bien que nous jeûnons pour qu’Allah le miséricordieux et l’omnipotent pardonne nos péchés, acceptent nos prières et bénédictions les formulées et répandent sa grâce sur nous, notre descendance et notre pays, le jeûne ou la faim de certains ne pourra effacer leurs péchés et leur ouvrir les portes du paradis.
Contrairement à beaucoup de pays dans le monde, les prix des produits de grande consommation grimpent de façon vertigineuse en Guinée à l’approche et pendant le mois de pénitence.
En populations habituées des mauvaises pratiques à chaque début de Ramadan, les actes sordides des uns et des autres ne nous empêcheront pas de jeûner dans la joie et dans le respect des interdits religieux.
De la viande aux poulets de chairs/poulets bicyclettes en passant par le sac de riz (local ou importé), du sucre, des oignons, de l’huile avec ou sans cholestérol, des bouteilles de mayonnaise, du pain (peu importe le nom local), de l’amidon de manioc (pour le To) etc, les prix ont déjà augmenté pendant que les poches et les portefeuilles sont presque vides.
La faute d’un tel sale comportement incombe d’une part à l’autorité publique qui ne fait rien pour contrôler les prix en Guinée à l’instar de la Côte d’ivoire tout près.
De l’autre côté, la faute incombe aux commerçants cupides et aux attitudes sataniques qui souhaitent faire d’énormes profits sur leurs coreligionnaires et les populations déjà éprouvés.
Pour rester dans la logique des choses, il faudrait des mesures urgentes et intransigeantes pour rétablir l’ordre administratif en matière de commerce pour stopper cette autre forme malsaine d’enrichissement.
NB: L’organisation et l’accompagnement réel du monde paysan est la vraie solution pour le développement. Mettons nous au travail car, nous trichons trop.
Bon Ramadan Moubarak à tous et à chacun.
Appelez-moi simplement LE YÈRÈWOLO