Procès de Foniké Menguè : « nous allons solliciter que justice soit rendue », réagit maitre Salifou Béavogui

0
237
Maitre Salifou Béavogui, un des avocats du FNDC

Comme annoncé précédemment, Oumar Sylla alias Foniké Menguè a comparu ce jeudi, 06 août 2020 au tribunal de première instance de Dixinn. Après une journée entière consacrée à l’audition du prévenu qui est poursuivi pour menaces notamment de violence ou de mort, pour la mise à la disposition d’autrui d’information de nature à troubler la sécurité publique, de communication et divulgation de fausses informations, le procès a été renvoyé au jeudi, 13 août 2020 pour la suite des débats, réquisitions et plaidoiries.

Malgré le retour en prison de Foniké Menguè après le refus de sa demande de mise en liberté, ses avocats se sont réjouis tout de même de l’ouverture d’un procès. Par la force des arguments, maitre Salifou Béavogui et Cie comptent se battre jusqu’à ce que leur client recouvre la liberté.

Décryptage !

« Nous nous sommes relayés ce premier jour, pour démontrer que les infractions qui sont reprochées à notre client ne sont pas fondées. Lui-même, il a déclaré de façon soutenue qu’il est un prisonnier d’opinion, qu’il est simplement arrêté, emprisonné pour ses opinions politiques. Alors, les débats se sont poursuivis inlassablement toute la journée en passant par la problématique d’un scellé que la défense n’a jamais eu connaissance et contre lequel nous nous sommes opposés en tant qu’élément nouveau du dossier. Le tribunal a relevé que cet élément fait partie du dossier et qu’il sera auditionné. Nous nous réjouissons de l’ouverture de ce procès et nous nous réjouissons du fait que le dossier est avec un juge qui fait l’unanimité sur le plan de la confiance que les avocats peuvent avoir à ce tribunal.

Nous le faisons confiance malgré qu’une de nos demandes, la toute première d’ailleurs portant sur la mise en liberté de notre client ait été rejetée. Nous continuons à faire confiance au tribunal, à faire confiance à nos arguments. Pour nous, notre client ne reconnait aucun des faits et nous allons le soutenir dans ce sens. Et, nous allons solliciter que justice soit rendue pour qu’il soit purement et simplement renvoyé des fins de la poursuite et libéré », a déclaré maitre Salifou Béavogui, un des avocats de Foniké Menguè.

Propos recueillis par Siba Guilavogui

Tel : 620 21 39 77/ 662 73 05 31