Présidentielles 2020 : Mamady Touré ministre des affaires étrangères reçoit des diplomates accrédités en Guinée

0
638

En prélude aux élections présidentielles du 18 octobre prochain, le ministre des affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger a reçu en audience ce jeudi, 08 octobre 2020, des diplomates accrédités en Guinée.

Mamady Touré et ses hôtes ont exprimé le besoin de sensibiliser davantage la population sur les risques de violence. Une occasion également mise à profit pour dénoncer et condamner les messages de haine visant à déstabiliser le pays que tiennent certains acteurs politiques et de la société civile.

C’est à tour de rôle que le ministre des affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger a tenu ce tête à tête avec des diplomates accrédités en Guinée. Actualité oblige, Mamady Touré est revenu sur le travail qui a été fait par le gouvernement et ses partenaires comme la CEDEAO pour le bon déroulement des élections.

Mamady Touré, ministre des affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger

« La CEDEAO avait déployé des experts qui ont travaillé avec la CENI sur le fichier. Au bout de leur mission, ils ont déclaré que le fichier était satisfaisant. Ça c’est quelque chose qu’il fallait mentionner aux partenaires et aussi leur montré le caractère inclusif des élections présidentielles » a-t-il déclaré.

L’Ambassadeur de la Côte d’Ivoire, youssouf Diarrassoba a remercié le patron de la diplomatie guineenne pour ses efforts. Ensuite, il a indiqué qu’ils sont dans la même logique que la mission tripartite (CEDEAO, Union Africaine et le système des Nations Unies.

« Il y a une mission conjointe tripartite qui est passée à Conakry et qui a dit que la question du troisième mandat était derrière nous. Et qu’aujourd’hui, le plus important c’était d’aller à des élections paisibles. Nous sommes dans la même logique. Et, demandons à tous les intervenants du processus électoral de bannir les discours haineux et de violence. Parce que le peuple de Guinée c’est une famille comme on aime à le dire. La Guinée a existé avant les élections, la Guinée va exister après les élections. Les élections c’est un jeu, il faut que ça se déroule normalement. Car après, fraternellement on est en famille, on continue de vivre paisiblement ».

Dans la même lancée, Joseph Coll Ambassadeur de l’Union Européenne s’est dit satisfait du dialogue et a renouvelé l’engagement de son institution à accompagner le processus en cours jusqu’à son terme.

 Pour sa part, Steven Koutsis chargé d’affaires à l’ambassade des États-Unis qui a été reçu par les ministres Mamady Touré et Tibou Kamara de l’industrie et des PME a annoncé le déploiement des observateurs le jour du scrutin.

« Notre Ambassade va déployer des observateurs. Compte tenu de notre rôle dans la convention  pour faire des rapports, ça ne sera pas une mission de monitoring. On ne peut pas faire de conclusion sur les résultats mais on peut au moins regarder le processus », a-t-il annoncé.

Mantènin Sacko