Pépé Francis Haba se moque de la candidature d’Alpha Condé : « c’est un comportement de poltron »

0
521

Dans un communiqué lu sur la télévision nationale hier lundi, 31 aout 2020, le parti au pouvoir (RPG arc-en-ciel ) a fait savoir à l’opinion que le président Alpha Condé a accepté d’être candidat pour les élections présidentielles du 18 octobre 2020. Réagissant à cette actualité, Pépé Francis Haba président de l’Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement (UGDD) soutient que l’annonce par communiqué de la candidature d’Alpha Condé est un comportement de « poltron ».

La candidature du Professeur Alpha Condé qui est à son dernier mandat aux élections présidentielles d’octobre prochain ne surprend guère l’opposant Pépé Francis Haba, président de l’UGDD. Car selon lui, « Il fallait s’y attendre. On ne peut pas financer des milliards de nos francs dans des campagnes de désinformation, installer une assemblée illégale et illégitime, imposer une nouvelle constitution au peuple de Guinée avec possibilité de 12 années de pouvoir de trop et marcher sur des centaines de cadavres d’opposants de façon gratuite et sans intérêt. C’est pour qu’il reste au pouvoir à vie dans le but de continuer à sucer les ressources financières du pays au détriment de la Guinée et des guinéens », a- t-il dit.

Pour le président de l’UGDD, le fait d’annoncer la candidature d’Alpha Condé à travers un communiqué est une attitude non courageuse et synonyme de trahison de son rôle d’opposant historique.

« En le faisant par communiqué, Alpha Condé manque de courage et d’assurance. C’est un comportement de poltron. Il a ainsi trahi son prétendu rôle d’opposant historique. Il démontre que son combat de 40 ans n’était pas sincère mais machiavélique », a déclaré Pépé Francis Haba.

En fin, l’opposant invite ses pairs à s’ordonner et à s’organiser pour participer aux élections dans le seul but de barrer la route à Alpha Condé qui est décidé à s’éterniser au pouvoir.

« Je demande donc à l’opposition de tirer les leçons du passé en changeant de stratégie et en s’opposant cette fois-ci dans les urnes par une participation massive ordonnée et organisée. Il faut que l’opposition soit représentée dans toutes les urnes sur toute l’étendue du territoire national et dans les représentations diplomatiques. En le faisant, elle mettra à nue avec des preuves palpables la prise en otage de l’alternance démocratique et confiscation du pouvoir par force », a lancé le leader de l’UGDD.

Siba Engagé

Tel : 620 21 39 77