Pépé Francis Haba à Womey : « Est-ce qu’on peut voter pour quelqu’un qui a apporté des malheurs ? »

0
711
Pépé Francis Haba, président UGDD

Les Guinéens sont appelés aux urnes le 18 octobre prochain pour élire un nouveau président de la République. Pour cette dernière étape de la campagne électorale, les alliés de Cellou Dalein Diallo en région forestière vont à la rencontre des citoyens lambda (bas peuple) pour les persuader à voter pour le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG). 

La campagne électorale est à sa dernière ligne droite. Dans la journée d’hier jeudi, 15 octobre 2020, Pépé Francis Haba président de l’UGDD était l’hôte des populations de Womey et de Kpagalaye dans la préfecture de N’Zérékoré.

Devant les militants massivement mobilisés, l’opposant a relaté succinctement les exactions orchestrées par le régime actuel sur les habitants de Womey qui doivent se souvenir de ces évènements atroces pour sanctionner Alpha Condé.

 « Nos hôpitaux n’ont pas de bons équipements, la mortalité infantile augmente chaque année. Il y a manque de médicaments, nos femmes meurent en donnant naissance, est ce qu’en ce vingtième siècle cela doit arriver ? Alpha Condé a trahi le pays, il a gardé Moussa Dadis Camara au Burkina. Cellou Dalein Diallo donnera la liberté à tout le monde, le pays sera ouvert aux investisseurs, nous serons comme les autres pays de la sous-région. Une fois président, il accomplira toutes les promesses. Est-ce qu’on peut voter pour quelqu’un qui a apporté des malheurs ? Nous sommes à deux jours des élections, deux jours du changement. Alpha Condé a opposé toutes les ethnies de la Guinée, peuple de Womey lorsqu’ils sont venus ici, ils ont pourchassé nos parents dans la brousse, les serpents les mordaient. Je pense que cette population de Womey se souvient des actes, nous n’avons pas de mémoire de poules, nous n’avons pas oublié que cette population de Womey a été injustement arrêtée et jetée en prison. Les hommes comme Tiégboro Camara, ils sont venus prendre nos parents pour les emprisonner à Kankan », a-t-il fustigé avant de les inviter à sanctionner le président Alpha Condé en votant massivement pour son adversaire Cellou Dalein Diallo.

Gilbert Yoma Neyo Tinguiano