Ouverture partielle des lieux de culte : Père Jacques Folly Curé de la paroisse de Nongo salue la décision

0
241

Les prières collectives sont désormais autorisées à partir du 04 septembre 2020 pour les mosquées et le 06 septembre 2020 pour les églises.

Cette décision du secrétariat général des affaires religieuses est bien accueillie par le Père Jacques Folly, Curé de la paroisse Anne Marie Javouhey de Nongo. Il a fait savoir sa satisfaction au cours d’un entretien accordé à notre rédaction ce samedi, 29 aout 2020.

Après plusieurs mois de fermeture des lieux de culte (mosquées et églises) à cause de la pandémie du Coronavirus, les fidèles musulmans et chrétiens peuvent reprendre les prières collectives à partir du 04 septembre et 06 septembre 2020.

Interrogé, Père Jacques Folly Curé de la paroisse Anne Marie Javouhey de Nongo s’est réjoui de cette décision qui vient mettre fin à leur longue attente.

« C’est un ouf pour nous. Nous avons soif et plusieurs chrétiens ne cessent de manifester quand je suis ici au bureau, les gens ont envie de prier vraiment. Il y a un sens religieux très fort ici en Guinée même si la majorité est musulmane mais je pense que les chrétiens sont très contents de cette nouvelle. On a lutté, nos voix sont portées vers le président et le gouvernement et il a écouté notre cri de cœur. Moi je dis une chose, nous devons vivre avec cette maladie et je pense que Dieu est au-dessus de tout. Les mots me manquent pour féliciter le gouvernement par rapport à cette ouverture des lieux de culte. Nous allons reprendre les activités de prière dans cette église », s’est réjoui ce responsable religieux.

En ce qui concerne le respect des mesures barrières, Père Jacques Folly rassure que toutes les dispositions avaient été déjà prises bien avant cette décision.

« Vous voyez qu’il y a des kits sanitaires et à l’intérieur, la distanciation sociale est également respectée. Nous sommes attentifs à ce qui se passe dans le monde. Ici en Guinée, nous prenons vraiment à cœur ce problème de Coronavirus et nous sommes très stricts ici à Nongo en ce qui concerne les mesures barrières. La paroisse a pris déjà les dispositions nécessaires pour éradiquer en son sein ce virus qui fait tant de mal dans le monde », a -t-il rassuré.

 Siba Guilavogui

Tel : 620 21 39 77/ 662 73 05 31