N’Zérékoré : menace d’interpellation de tout commerçant qui refuserait d’ouvrir sa boutique

0
445
Au lendemain de l’élection présidentielle du 18 octobre, des scènes de violence ont été signalées dans plusieurs endroits du pays. 
C’est le cas de la commune urbaine de N’Zérékoré où plusieurs boutiques et magasins avaient été vandalisés.
Au cours d’un entretien accordé à notre rédaction, Amara Camara président de la chambre préfectorale du commerce a condamné avec la dernière énergie ces actes de vandalisme dont ont été victimes des commerçants qui ont perdu beaucoup de biens.
<< Plusieurs de nos commerçants ont vu leurs boutiques et magasins pillés. J »étais sur le terrain, j’ai tout enregistré et je suis vraiment déçu de ce que j’ai constaté. On fera tout prochainement pour sécuriser les commerçants et leurs biens. Et, tous ceux qui ont commis  cet acte ignoble seront poursuivis et punis par la loi. Ce sont des pagailleurs et des bandits qui font ça>>, déplore-t-il.
Ensuite, le président de la chambre préfectoral du commerce de N’Zérékoré a invité les commerçants à reprendre les activités pour le bonheur de la population qui souffre en ce moment.
Cette invite a été suivie par une menace, après une réunion ce lundi, 26 octobre 2020, tout commerçant qui va refuser d’ouvrir sa boutique fera l’objet d’interpellation pour qu’il soit puni.
Mais sur le terrain, plusieurs boutiques et magasins restent toujours fermés et la population vit avec la peur au ventre.
Gilbert Yona Neyo Tinguiano