Nanfo Diaby menacé de mort, Me Béa met en garde : « Quiconque le menacera… »

0
67
Le prédicateur Elhaj Ismaël Nanfo Diaby passe un Ramadan agité et vit dans l’anxiété en ce moment. Le religieux qui a été suspendu par la ligue islamique pour avoir prêché en N’Ko, fait l’objet de menace de mort et d’intimidation. 
Inquiet pour la sécurité de son client qui ne sait plus où donner la tête, maitre Salifou Béavogui est monté au créneau pour mettre en garde ceux qui rendent la vie difficile à son client. Si ces menaces et intimidations qui fusent de partout ne cessent pas dans un bref délai,  l’avocat entend déposer une plainte en bonne et due forme. Il l’a fait savoir au cours d’un entretien accordé à notre rédaction ce vendredi, 30 avril 2021. 
La décision interdisant Elhaj Ismaël Nanfo Diaby de diriger une prière publique a été attaquée en justice au niveau de la Cour Suprême. En attendant l’examen du recours, le prédicateur est persécuté et menacé de mort.
 Un fait qui a irrité son avocat maitre Salifou Béavogui. Car dit-il, « des individus se sont levés pour le menacer. Or, personne ne doit être menacée, intimidée persécutée dans notre pays et même poussée à l’exil. Personne ne peut se substituer à la justice pour agir en ces lieux et places. On ne fait que le menacer par-ci par-là », regrette l’avocat.
Pour siffler la récréation, maitre Salifou Béavogui met en garde et menace à son tour de porter plainte contre ceux qui se livrent à cette pratique.
« Quiconque le menacera dans l’avenir, nous déposerons une plainte régulière contre lui et on demandera un procès », a lancé maitre Béa.
Siba Engagé