Manifestation à Kolaboui : les rails bloqués et la circulation coupée par des jeunes en colère

0
332
Manifestation à Kolaboui

La commune rurale de Kolaboui (préfecture de Boké) est en ébullition depuis la matinée de ce vendredi, 18 septembre 2020. Des jeunes ont barricadé les rails et toutes les issues pour protester contre le manque de courant électrique.

Après avoir déposé un préavis de grève auprès des autorités qui n’ont pas pris l’affaire à bras le corps, la jeunesse de Kolaboui est passée à la vitesse supérieure. Une manifestation contre l’absence du courant électrique dans les foyers est en cours en ce moment.

Les deux rails minéraliers ont été barricadés par les manifestants qui ont également bloqué toutes les routes.

Interrogé par notre rédaction, Lamarana Bah, un des leaders de la manifestation a décrit l’atmosphère qui prévaut dans la sous-préfecture de Kolaboui.

« Nous avons fait plus de cinq jours sans courant électrique. Mais, cela fait plus de vingt mois que le courant n’est pas stable. On a jugé utile de prévenir au cours d’une réunion en leur (autorités) demandant de nous fournir le minimum de courant. Nous n’avons pas de courant, ce sont des moteurs qui ont été offerts par des sociétés minières mais elles ne servent plus à rien. Chaque fois, ce sont des pannes et de façon répétée. Nous avons jugé utile aujourd’hui de faire sortir les citoyens pour se faire entendre. Au début, nous avons voulu faire une manifestation pacifique et civilisée mais les forces de l’ordre ne donnent pas l’occasion aux gens de faire les choses de manière pacifique dans ce pays. Les deux rails sont bondés de cailloux, ils sont bloqués et les routes qui mènent à Boké, Kamsar et Conakry sont toutes barricadées », a- t-il dit.

Au moment où nous mettons en ligne cet article, les accrochages sont signalés entre forces de l’ordre qui font usage de gaz lacrymogènes et les jeunes ripostent par des jets de pierres.

Siba Engagé

Tel : 620 21 39 77