Manif du duo UFDG-ANAD: Le mot d’ordre ignoré à N’Zérékoré (Constat)

0
241

L’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) et ses alliés réunis au sein de l’ANAD ont appelé leurs militants et sympathisants à manifester pacifiquement ce mercredi, 25 novembre 2020 sur toute l’étendue du territoire national pour exiger la publication des vrais résultats et la libération des détenus politiques d’Alpha Condé. Dans la commune urbaine de N’Zérékoré, le mot d’ordre a été largement boycotté. C’est ce qui ressort du constat fait dans la capitale de la Guinée forestière par le correspondant local de Nimbanews.org ce mercredi.

L’UFDG et ses alliés contestent les résultats issus de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020 et réclament leur victoire. C’est dans ce cadre qu’une manifestation pacifique a été appelée ce mercredi, 25 novembre 2020 pour dénoncer le hold-up électoral et exiger la libération des détenus. Mais sur le terrain, le mot d’ordre a été rejeté par des citoyens de N’Zérékoré. Du marché Dorota via le grand marché jusqu’à celui de l’huile rouge à la Scierie, des boutiques et magasins sont restés ouverts. Les banques, les établissements privés et l’administration fonctionnement normalement comme si rien n’était. La circulation était dense de Boma en passant par le grand rond-point jusqu’à l’université située dans le quartier Nakoyakpala. Avec la présence des agents de maintien d’ordre qui font le tour de la ville, les citoyens vaquent librement à leurs activités quotidiennes.

Il faut noter que depuis le début de la vague d’arrestation des membres de l’UFDG et du FNDC, les manifestations ont cessé dans la ville de N’Zérékoré.

Gilbert Yona Neyo Tinguiano