Makanéra Kaké défait les rapports de l’UFDG : « C’est de l’amateurisme extraordinaire »

0
549
Alhousseyni Makanéra Kaké

Au lendemain du scrutin présidentiel du 18 octobre 2020, Cellou Dalein Diallo président de l’UFDG s’est autoproclamé vainqueur dès le premier tour. L’opposant s’est basé sur des rapports produits par son équipe pour justifier sa victoire. Mais sauf que, la mouvance présidentielle dont le candidat Alpha Condé a été déclaré élu par la CENI avec 59, 49% n’accorde aucune valeur à ces rapports.

A la faveur d’une conférence de presse ce mardi, 03 novembre 2020, l’honorable Alhousseyni Makanéra Kaké, membre de la mouvance présidentielle a démonté les rapports produits par l’opposant qui sont selon lui, le fruit de « l’amateurisme extraordinaire».

« Monsieur Cellou Dalein Diallo a produit deux rapports sur l’élection présidentielle du 18 octobre dernier. Le rapport de l’UFDG, au lieu de conforter le parti, a desservi le parti. Ce rapport a été fait avec de l’amateurisme extraordinaire. Je vous assure, même des jeunes collégiens auraient produit un rapport beaucoup plus intelligent et intéressant, que le rapport que j’ai en main. (…). Le premier point d’incohérence, c’est la comptabilisation des voix dans les zones où il n’y a pas eu élection, comme la Guinée-Bissau. Leur logiciel a été incapable de faire la différence entre la Guinée-Bissau et le Ghana. Le deuxième point d’incohérence, c’est l’augmentation du nombre de candidat.

La Cour Constitutionnelle a validé 12 candidats mais l’UFDG a trouvé 13, avec un parti fictif, le BL avec un candidat fictif qui a été bien servi par rapport à leur décompte. Le 3ème point, c’est que dans le même document, il y a deux résultats. Un premier résultat qui donne Cellou Dalein Diallo vainqueur avec 52,57% et le deuxième le donne également vainqueur avec 53,84%. (…). Les 2.000. 941 voix que leur rapport attribue à l’UFDG, donnent 53,84%. Un simple calcul avec la règle de trois, permet de montrer que c’est archifaux. (…). Quand vous prenez le pourcentage exprimé par chaque candidat comme ils ont produit, ça donne 101%. C’est pourquoi, je dis que c’est de l’amateurisme extraordinaire. Si nous prenons le rapport lui-même, nous avons la preuve que ce rapport a été fait avant l’élection. La preuve que les résultats autoproclamés de l’UFDG ont été fait avant le 18 octobre. (…). On a fabriqué les résultats avant d’aller à l’élection, ils ont dit qu’ils ont gagné, ils sont prêts à contester quelque soit l’issu dudit scrutin », a-t-il dit.

Siba Engagé

Tel: 626 50 44 68