Macky Sall présente ses condoléance à la Guinée après le décès d’ une des légende de la musique Africaine Mory Kanté

0
291

le jour du 22 mai, la Guinée a perdu l’une de ses légendes. Mory Kanté, celui qui a fbouger l’Afrique sur le morceau « Yéké Yéké »

Après Manu Dibango, un autre Baobab de l’Afrique est tombé. Surnommé « le griot électrique », il a donné au monde et plus spécialement à l’Afrique une autre image de laculture Africaine plus précisément celle guinéenne, avec Yéké Yéké, en 1987, l’un de sesplus grands succès internationaux, comme le furent Pata Pata (Miriam Makeba, en 1967), Soul Makossa (Manu Dibango) et tant d’autres, deux décennies plus tard.

 » L’Afrique vient de perdre un de ses dignes fils, une icône de sa culture. Mory Kanté fut un artiste talentueux, créateur de sons et de rythmes, ambassadeur de l’Afrique. Au peuple guinéen et à mon frère le Président Alpha Condé, je présente mes condoléances émues »