Macenta : les jeunes annoncent une marche pacifique pour exiger le départ du maire

0
1037

Plusieurs axes routiers de la commune urbaine de Macenta sont dans un piteux état en cette saison des pluies. Les habitants de cette ville située à plus de 700 kilomètres de la capitale Conakry rencontrent d’énormes difficultés pour se déplacer.

Face à l’inertie des autorités communales, les jeunes annoncent une manifestation de rues dans les prochains jours pour fermer la mairie, a-t-on appris.

Il n’est secret pour personne que la région forestière fait face à un manque criard d’infrastructures routières. Dans la commune urbaine de Macenta, les populations sont actuellement éprouvées par la forte dégradation des routes qui relient plusieurs quartiers. C’est le cas par exemple de la route qui quitte Mohamed 5 pour Tilépoulou et celle qui relie Bowa à Foulayah en passant par la voie qui mène jusqu’au Libéria.

Contacté dans la matinée de ce mardi, 11 août 2020, Sidiki Camara un des leaders de la jeunesse annonce une manifestation pacifique qui partira du quartier Mohamed 5 jusqu’à la mairie.

 » Nous avons décidé de sortir entre mercredi et jeudi pour arrêter le marché et déstabiliser l’activité. Notre colère est très simple, nous voulons manifester en allant à la commune pour faire sortir le maire et ses éléments puis fermer la commune. Parce qu’ils sont là depuis un an et quelques mais ils n’ont rien fait. Nous voulons tout simplement supprimer la commune ici parce que le maire ne fait rien. Il ne peut pas rester ici en train de s’enrichir et qu’on souffre. On ne peut pas accepter ça« , a-t-il martelé.

Siba Guilavogui

Tel : 620 21 39 77/ 662 73 05 31