Libération des militants du FNDC à Kankan : Ibrahima Diallo exige un dédommagement

0
358
Ibrahima Diallo, responsable des opérations du FNDC

Comme annoncé précédemment, 35 sur les 42 militants du FNDC détenus à la maison centrale de Kankan ont été libérés ce lundi, 28 septembre 2020.

Joint au téléphone par notre rédaction, Ibrahima Diallo responsable des opérations de cette structure résolument opposée au changement de la constitution et à la candidature d’Alpha Condé a soutenu que ce sont des innocents qui ont été injustement arrêtés et détenus depuis des mois.   

Raison pour laquelle, l’activiste de la société civile demande une réparation de la part du régime actuel. « Aujourd’hui, monsieur Alpha Condé n’a fait que réparer une partie du tort qu’il a causé à ces dignes fils du pays. Au-delà de ça,  nous demandons à ce que les personnes libérées soient dédommagées par l’Etat guinéen parce que, ce sont des innocents. Ils ont été victimes d’injustice et de la dictature de monsieur Alpha Condé », a dénoncé Ibrahima Diallo.

En ce qui concerne la marche pacifique de demain mardi, 29 septembre 2020 qui a été interdite par les autorités de Conakry, Ibrahima Diallo lance un appel à la résistance.

« Nous appelons la population à ne pas se soumettre à cette décision illégale et faire valoir son droit à la résistance active et citoyenne pour exprimer son désaccord vis-à-vis du troisième mandat et du pouvoir à vie de monsieur Alpha Condé », a-t-il lancé.

Siba Engagé

Tel : 626 50 44 68