Libération de Foniké Menguè : Me Mohamed Traoré tresse des couronnes au juge Alphonse Charles Wright

0
344

Comme annoncé précédemment, Oumar Sylla dit Foniké Menguè a été libéré ce jeudi, 27 aout 2020 par le tribunal de première instance de Dixinn.

Aucune charge n’a été retenue contre le responsable des actions et antennes du FNDC qui était poursuivi pour communication et divulgation de fausses informations et menaces notamment de mort pour la mise à disposition d’autrui d’informations à troubler la sécurité publique. Les avocats du prévenu se sont réjouis de cette décision du tribunal. Et, maitre Mohamed Traoré n’a pas tari d’éloges à l’endroit du juge Alphonse Charles Wright.

Décryptage !

« C’est un sentiment de satisfaction. Le calvaire d’Oumar Sylla dit Foniké Menguè vient de prendre fin avec cette décision. Nous avons dit dès le départ qu’il s’agissait d’une détention illégale, une détention qui avait pour seul but de faire taire tous ceux qui ne sont pas favorables à ce projet de troisième mandat. Et, c’est l’occasion encore une fois pour moi de remercier au nom de tout le collectif des avocats du FNDC, la justice guinéenne à travers monsieur Charles Alphonse Wright. Je l’ai dit lorsqu’on parle de la justice guinéenne, il ne faut pas jeter l’anathème sur tout le monde. Il y a des juges qui ont le souci de respecter leur serment, de respecter leur engagement de rendre la justice conformément à la loi. C’est ce que nous venons de voir. Monsieur le juge Alphonse Charles Wright, je suis convaincu qu’il a dû être soumis à beaucoup de pressions. Mais, le grand mérite d’un juge c’est de pouvoir résister à toutes formes de pressions qu’elles soient familiales, financières ou politiques. Encore une fois, il ne faut pas désespérer de la justice guinéenne. Je voudrais que la plupart des magistrats guinéens s’inspirent de madame Irène et monsieur Alphonse Charles Wright », a dit Me Mohamed Traoré ancien bâtonnier.

Siba Guilavogui

Tel: 620 21 39 77/ 662 73 05 31