Kassory Fofana à Kankan : « Quand l’UFDG sort, c’est les violences, c’est couper les routes»

0
559
Dr Ibrahima Kassory Fofana

Le directeur national de campagne du RPG arc-en-ciel, Dr Ibrahima Kassory Fofana était hier lundi 12 octobre 2020, à Kankan dans le cadre la campagne électorale pour la présidentielle du 18 octobre prochain. Accueilli par une marée humaine de militants du parti au pouvoir, le locataire du palais de la Colombe a appelé à la retenue suite aux évènements douloureux survenus dans la ville qui sont la réponse à l’attaque dont il a fait l’objet à Labé et Dalaba.

Dans l’enceinte de la maison des jeunes (Batomba) où il a tenu son meeting, Dr Ibrahima Kassory Fofana s’est engagé à soutenir le président Alpha Condé dans son projet de société. Il a ensuite demandé aux militants du RPG arc-en-ciel de voter massivement pour le chef de l’Etat.

« J’aimerais remercier la population de Kankan pour cette grandiose manifestation, c’est ça Kankan Nabaya l’incarnation de l’hospitalité généreuse et le rassemblement. C’est pour cela que je commencerai par vous dire de pardonner les évènements de Dalaba et de Labé, en réponse de tout ce qui s’est passé hier ou avant hier. Notre réponse doit être donnée le 18 octobre dans les urnes. Notre champion, votre fils, grâce à vous a pris la Guinée et s’est donné pour vision de construire et non de détruire. C’est pour cela que nous devons suivre son exemple, l’aider à l’unité de la Guinée et ne pas céder aux provocations », a-t-il lancé.

Poursuivant, Dr Ibrahima Kassory Fofana charge l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) d’avoir semé la terreur en cette période de campagne électorale.

« Nous observons pendant la campagne électorale, tous les partis c’est dans le fairplay, dans la joie, dans la conformité, mais quand l’UFDG sort c’est les violences, c’est couper les routes, c’est brutaliser les citoyens, les empêcher de travailler, fermer les boutiques pour empêcher les familles de se nourrir, c’est ça la différence de vision entre l’UFDG et le RPG. C’est pour cela que l’enjeu du 18 octobre est important, il n’y a que deux partis en lice, c’est l’UFDG et le RPG. Nous devons comprendre que voter un autre candidat, ce n’est pas aider ce candidat car il n’y arrivera pas, c’est diminuer nos voix et nos chances pour vaincre l’UFDG au premier tour »

Djétenin Siré Traoré