Kankan : plusieurs écoles publiques fermées à cause de la réception de Bouréima Condé.

0
271

Dans la quasi-totalité des écoles primaires et secondaires de la commune urbaine de Kankan, les cours n’ont pas pu se tenir ce mardi, 29 septembre 2020. Pour cause, les autorités éducatives de la ville auraient fermé portes et fenêtres des écoles publiques pour accueillir Bouréima Condé, ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation (MATD).

Ce n’est un secret pour personne. Les campagnes du RPG, le parti au pouvoir à Kankan, riment souvent avec la fermeture des écoles et une  paralysie de l’administration locale. Ce mardi, en marge de la venue de Bouréima Condé pour la suite de la campagne électorale du RPG, plusieurs écoles ont été fermées.

Interrogé, Cécé Fassou Dramou, élève de la 11ème année au lycée Samory Touré a fait savoir que les cours ont été perturbés à cause de l’arrivée du Général Bouréima Condé.

« Quand je suis venu le matin, mes amis m’ont appelé pour me demander s’il y’a cours ou pas ? Je leur ai dit que plusieurs professeurs et élèves ne sont pas présents. Ils m’ont demandé, qu’est ce qui ne va pas ? Je leur ai dit qu’ils nous ont dit que c’est un ministre qui vient, c’est pourquoi, il n’y a  pas de cours », a-t-il dit.

Abondant dans le même sens, Ibrahima Tamba Mansaré, un autre élève rencontré sur le chemin du retour a confirmé la même information.

« Les amis ont dit que c’est un ministre qui vient pour la campagne électorale du RPG là. Raison pour laquelle, il n’y a pas eu de cours aujourd’hui. Vous savez, c’est la politique, le RPG a des militants partout », a regretté cet élève.

De l’école primaire Korian en passant par Falaye Traoré, Dabadou Karamo, elles étaient toutes fermées. Toutes nos tentatives pour avoir la réaction de la direction préfectorale de l’éducation sont restées sans suite.

Djétenin Siré Traoré