Kabinet Cissé, président de la CENI rassure : « tous les problèmes techniques ont été réglés »

0
292

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a animé une conférence de presse ce mardi, 04 août 2020 dans un complexe hôtelier de la place. La démarche visait à faire le point des activités réalisées depuis l’annonce de la date du 18 octobre 2020 pour la tenue des élections présidentielles.

Les Guinéens sont appelés aux urnes le 18 octobre 2020 pour élire un nouveau président. Déjà, Kabinet Cissé président de l’organe de gestion des élections rassure que tous les problèmes d’ordre technique sont réglés pour que la date indiquée soit effective.

« La Ceni pour conduire ce processus de manière sereine, a mis en place un comité de pilotage à travers lequel, nous avons mobilisé tous les techniciens, tous les juristes de la maison pour pouvoir faire un suivi de toutes les opérations de la révision jusqu’à la distribution des cartes d’électeurs. Ça veut dire que tous les problèmes techniques sont posés, étudiés et les solutions sont données à travers ce comité. Et de nos jours, nous sommes très heureux de dire que tous les problèmes techniques qui ont été posés ont été réglés par notre équipe technique sous la couverture du comité de pilotage », s’est-il félicité.

En ce qui concerne l’enrôlement des mineurs que l’opposition a souvent dénoncé, le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante apporte des précisions.

 « Vous vous souviendrez que la CENI avait été indexée pour avoir inscrit les mineurs sur son fichier.  Nous, nous n’avons pas encouragé quelqu’un d’inscrire les mineurs, il s’agit aussi de nos compatriotes qui font le travail.  Nous avons défini les règles et cette fois-ci, nous avons pris deux mesures importantes pour lutter contre cette pratique. Mais, il est important  que notre institution  montre sa ferme détermination à  lutter contre ces mauvaises pratiques qui discréditent notre processus .Et pour ça , bien avant la descente des acteurs sur le terrain, nous  avons adressé  un courrier au ministre de l’administration du territoire pour  l’informer du déroulement des opérations mais également lui dire que nous l’invitons de faire part à  ses services compétents toutes les mesures pour lutter contre l’inscription des mineurs, autrement dit mettre en garde les préfets, sous-préfets. Pour nous à la lumière de ces activités, on peut donc déjà se féliciter de cet élan et dire que c’est rassurant pour nous tout en améliorant ce qu’on doit améliorer pour que nous puissions nous avancer vers la tenue des élections inclusives, apaisées et libres », souhaite  Kabinet Cissé.

Ensuite, la première autorité de la CENI annonce l’arrivée dans les prochains jours de deux missions importantes.« Cette mission qui s’annoncera entre aujourd’hui et demain fera le travail de correction des données qui ont été remontées. La deuxième mission est celle des experts de la CEDEAO attendus dans les jours à venir dans la capitale guinéenne », a- t-il annoncé.

En fin, les données recueillies sur le terrain lors du recensement exceptionnel qui a pris fin hier lundi, 03 août 2020, seront remontées au niveau central pour être compilées. « Ce qui doit être enlevé s’il y’ a les doublons et les mineurs, on les enlèvera. Et au moment venu, on vous convoquera pour vous donner les statistiques de l’enrôlement », a promis Kabinet Cissé président de la CENI.

Siba Guilavogui

Tel :620 21 39 77/ 662 73 05 31