Investiture d’Alpha Condé : Les annonces fortes du chef de l’État

0
250
Le Chef de l’Etat, Alpha Condé a prêté serment le mardi 15 novembre 2020 au Palais Mohamed V.  Dans son discours de circonstance, le premier président de la quatrième République n’a pas manqué d’afficher ses intentions de se débarrasser des cadres qui ne répondraient pas aux exigences de son nouveau slogan de gestion qui est « Gouverner autrement ». Il a saisi l’occasion pour faire de fortes annonces en ce qui concerne la lutte contre le détournement de deniers publics.
« Nous nous engageons à lutter avec fermeté contre la corruption qui gangrène le développement de notre pays, le copinage, le clientélisme. Nous voulons désormais gouverner autrement, comme nous avons pris l’engagement devant le peuple« , indique le Chef de l’État guinéen.
Dans sa logique de gouverner autrement, Alpha Condé a dénoncé l’inattention des hauts commis de l’État à l’endroit des personnes anonymes qui sont dans les villages et districts ayant consenti d’énormes efforts pour le rayonnement du parti au pouvoir.
Mais aussi, le locataire du palais Sékhoutouréyah exige cette fois-ci que les futurs membres du gouvernement, leurs épouses et leurs enfants fassent une déclaration de biens avant leur prise de fonction.
« Pourquoi gouverner autrement? Parce que pendant mes deux derniers mandats, j’ai constaté que ces personnes anonymes qui, dans les villages, dans les districts qui ont sacrifié tout pour la victoire, ont été abandonnées par les ministres et les cadres. Désormais, gouverner autrement, c’est servir le peuple. C’est pourquoi, dans la déclaration des biens, nous exigerons que non seulement les ministres déclarent leurs biens, mêmes ceux de leurs femmes, de leurs enfants, car en observant, je ne connaissais pas bien les cadres guinéens mais j’ai eu le temps de les connaitre. Aussi, nous allons installer à la présidence, une structure, toutes les sociétés seront passées au crible. Toute société qui appartient à la femme d’un ministre ou à son fils, toute société qui appartient à un directeur général d’une régie sera exclue définitivement de toute l’administration publique... ».
Un discours d’investiture qui a rassuré les militants du RPG arc-en-ciel fortement mobilisés pour la circonstance.
Reste à savoir si Alpha Condé réussira à mener à bout son intention de rompre avec les vieilles habitudes qui mettent au pas l’administration guinéenne. En tout cas, les moins optimistes attendent de voir ces mesures traduites en actions par le président Alpha Condé qui semble être sur de bons pieds pour combattre les maux qui gangrènent sa gouvernance.
Mantènin Sacko