Groupe des 77 et la Chine : La Guinée désignée pour porter la voix de l’organisation

0
252
Mamadi Touré, ministre des affaires étrangères et des guinéens de l'étranger

La Guinée va présider le Groupe des 77 plus la Chine. La cérémonie officielle de désignation de notre pays a eu lieu hier jeudi, 12 novembre 2020 à New-York. A cause de la pandémie du Coronavirus, les ministres des Affaires Étrangères des pays membres de l’organisation des Nations Unies ont échangé en visioconférence. Le Ministre des Affaires Étrangères a porté le message du Président de la République lors de cette cérémonie. 

Une bonne nouvelle, la Guinée va porter la voix du Groupe des 77 et la Chine aux Nations Unies. Les 135 pays membres de l’organisation se sont retrouvés ce jeudi en visioconférence. Ce qui s’explique  par la présence Coronavirus dans le pays de l’oncle Sam. Trois heures  d’échanges et la séance est restée solennelle.

« Je profite pour féliciter et présenter mes meilleurs vœux à la République de Guinée pour sa Présidence, en assurant de toute la coopération, tout l’appui de moi-même et du Secrétariat », a déclaré Antonio Guteres secrétaire général de l’ONU.

Le mandat va durer un an, à compter de janvier 2021. La Guinée est le 3ème pays de l’Afrique de l’Ouest à diriger cette organisation onusienne après le Ghana et le Nigéria, le 15ème du continent. Un moment historique pour Conakry.

« C’est un grand défi, par ce que les questions sont nombreuses, les positions doivent être ramenées à un consensus. La Guinée est prête, la Guinée est engagée à assumer cette responsabilité au compte de l’Afrique et au compte du Groupe des 77 », fait savoir Mamadi Touré, ministre des affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger.

Dans les échanges, on n’hésite pas à rappeler les objectifs de l’organisation : appuyer les pays du Sud à élaborer une stratégie commune de développement face aux pays développés, renforcer leur pouvoir de négociation sur les grandes questions économiques internationales débattues au sein du système des Nations Unies. Mais pas seulement. À New-York, l’agenda guinéen est déjà annoncé.

« La vision est déjà donnée par le Président de la République et il y a des questions sur lesquelles nous allons beaucoup nous concentrer notamment la question de l’autonomisation des femmes, la question de l’assistance publique au développement, la question des flux financiers illicites, le changement climatique et beaucoup d’autres questions », indique le patron de la diplomatie guinéenne.

Ici, à New-York, Mamadi Touré insiste sur les orientations du Président de la République qui a vend les atouts de la Guinée dans le monde depuis son arrivée au pouvoir en 2010. Après donc l’Union Africaine, une autre opportunité s’offre à notre pays d’être au-devant de la scène internationale, en présidant l’un des groupes les importants aux Nations Unies.

Depuis sa création en 1935, le nombre des États du Groupe des 77 s’est accru. L’organisation compte aujourd’hui 135 pays y compris la Chine, mais elle a conservé son nom original en raison de sa portée symbolique et de son importance historique. La Guinée prendra officiellement les rênes de l’organisation officiellement en janvier 2021. Le passage de témoin se fera avec la Guyane à New-York.

Mantènin Sacko