En campagne à Kankan : la première dame Djènè Kaba Condé veut  voir la ville en jaune

0
470
La première dame Djenè Kaba Condé

La première Dame de la République, Djènè Kaba Condé est l’hôte des militants du RPG-arc-en-ciel de Kankan. Elle a animé un meeting à la maison des jeunes ce mercredi, 07 septembre 2020 en présence des autorités locales et les responsables régionaux du parti au pouvoir.

Dans son discours de circonstance, la First Lady a rappelé que la ville de Kankan doit demeurer jaune (la couleur du RPG, le parti de son mari) et qu’il ne devrait pas y avoir le drapeau d’un autre parti politique dans la ville.

La première dame de la République, Hadja Djènè Kaba Condé lance l’assaut pour conquérir l’électorat de Kankan en faveur de son mari, Pr Alpha Condé qui brigue un troisième mandat controversé à la tête du pays.

S’exprimant en langue Maninka, la première dame a dit que « je ne veux pas qu’il y ait deux langues à Kankan, hier vous avez soutenu et aidé le Pr Alpha Condé. En 2010, la Guinée était tourmentée mais vous aviez soutenu votre frère, votre parent. Je veux qu’on reste derrière ce soutien, il ne doit pas y avoir deux versions ni deux drapeaux à Kankan. Il n’y a que le jaune à Kankan et partout en Guinée, c’est ça notre signal. Je prie Dieu qu’il donne un nouveau mandat », a-t-elle imploré.

Poursuivant, elle a demandé aux militants du RPG-arc-en-ciel d’aller retirer leurs cartes d’électeur pour pouvoir voter massivement le 18 octobre prochain.

« Vous avez entendu le directeur de campagne et le maire, les cartes sont retirées bien même mais il reste encore beaucoup de cartes. Allez-y prendre votre carte. Lorsque vous aimez quelqu’un, vous devez retirer vos cartes d’électeur et voter pour l’intéressé. C’est pourquoi, nous voulons que notre champion passe », a-t-elle fait savoir.

Cette visite de la première Dame de la République intervient dans un moment de crise politique à Kankan marquée par l’attaque des partisans de l’UFDG, la principale formation politique d’opposition.

A noter qu’en l’entame de son discours, la première dame a demandé aux militants du RPG d’arrêter d’attaquer les partisans de l’opposition à Kankan.

Djétenin Siré Traoré