DPJ : Cellou Baldé en audition et les avocats invitent Koundouno à se présenter

0
376
Maitre Alseny Aissata Diallo, un des avocats de l'UFDG

Activement recherchés par le procureur près le tribunal de première instance de Dixinn, Ousmane Gaoual Diallo, Chérif Bah, Etienne Soropogui et Abdoulaye Bah ont passé la nuit d’hier à la direction centrale de la police judiciaire dès après leur audition.

Ce vendredi, 13 novembre 2020, c’était autour de Cellou Baldé de se présenter pour être entendu. Son audition est toujours en cours en présence des avocats de l’UFDG qui invitent également Sékou Koundouno à se présenter.

Décryptage !

« Le collectif d’avocats que nous sommes, avons réussi à leur faire fléchir par rapport à cette descente musclée dans les différentes concessions de nos clients. Ce qui a fait que nous avons réussi à obtenir des convocations que nous avons nous-mêmes déposé et invité nos clients à venir. Ce qui a permis l’arrivée ce matin même de l’honorable Cellou Baldé. On est en train de faire son interrogatoire. Donc, à l’issue duquel certainement nous allons demander à ce qu’eux tous soient déférés chez le juge d’instruction devant lequel nous allons demander une mise en liberté en faveur de nos clients.

Ibrahima Cherif Bah, depuis avant hier est là, Ousmane Gaoual, Etienne Soropogui et Abdoulaye Bah, eux ont passé la nuit en toute violation des règles élémentaires de la procédure. Pour des personnalités comme ça, on ne pouvait pas vraiment les mettre au violon où se trouvent des délinquants. Vous savez la prison c’est la prison. Même si c’est dans votre villa, on vous dit que vous n’allez pas sortir, ça devient une prison ; la  prison est toujours dure.  On n’arrive pas à cerner la position de monsieur Koundouno.

Hier, quelques uns de mes frères ont réussi à parler avec lui mais on n’a pas sa position claire. Est-ce qu’il va accepter de se mettre à notre disposition pour qu’on l’accompagne ou non ? Si franchement, il acceptait de nous avoir au téléphone, on allait lui dire de se mettre à notre disposition comme les autres clients, on l’accompagne pour qu’il se présente. Ça c’est une affaire politico-judiciaire. Donc, la solution ce n’est pas au niveau des OPJ qu’on va les obtenir, c’est au niveau de la juridiction », a dit maitre Alseny Aissata Diallo.

Siba Engagé

Tel : 626 50 44 68