Decès de Sékou Tamoé du CSDF: Témoignage émouvant de Joachim Haba 

0
120
Le Conseil Supérieur de la Diaspora Forestière (CSDF) est en deuil. Sékou Tamoé Dramou, membre des premières heures de cette organisation a passé l’arme à gauche hier lundi, 05 avril 2021 aux environs de 16 heures à l’hôpital de Mainz (Allemagne). 
Une triste nouvelle qui a plongé ses proches collaborateurs dans l’émoi.
Fidèle compagnon du défunt, Joachim Haba très peiné par la disparition brutale de son grand, a fait un émouvant témoignage sur l’homme.
 » Sékou Tamoé de son vrai nom Jean Constant était un homme bien et généreux. Un homme qui avait le sens du rire, un homme qui savait accueillir les gens. Je l’ai connu en 2005 en France, il était un grand ami à moi et en même temps un confident. C’est un homme qui avait un grand cœur, un homme qui avait des perspectives, des projets, qui soutenait ses ressortissants, qui donnait de bons conseils à tous les jeunes qui venaient en aventure en France, en Europe et partout. C’était vraiment un homme qui nous orientait sur le bon chemin. Cette sale maladie Covid nous l’a arraché comme ça sans qu’on ne s’y attende. Ça a été un grand choc pour nous membres de la diaspora, pour nous membres de la famille également parce que j’appartiens maintenant à la famille de Sékou Tamoé. C’était un grand pour moi. Je tiens à témoigner de sa générosité, de sa bienveillance. C’était un homme généreux, un homme de grand cœur. Très sincèrement nous sommes au regret de le perdre brutalement », regrette monsieur Haba.
Il faut rappeler que le défunt Sékou Tamoé Dramou était marié et père de deux enfants.
Paix à son âme
Amen!