Crise postélectorale en Guinée : une mission conjointe reçue par le ministre des Affaires étrangères

0
484
48 heures après la proclamation par la CENI des résultats globaux provisoires de l’élection présidentielle du 18 octobre dernier, le ministre des Affaires étrangères et des guinéens de l’étranger a reçu en audience ce lundi 26 octobre 2020, la mission conjointe de la CEDEAO, de l’Union Africaine et des Nations Unies. Les débats ont porté de long en large sur le processus électoral dont les résultats sont contestés par certains candidats en lice.
Au sortir de cette audience avec le patron de la diplomatie guinéenne, Jean Claude Kassi Brou, chef de la délégation a fait savoir l’objectif de leur visite en Guinée.
 » Nous sommes ici dans le cadre d’une mission de diplomatie préventive suite aux élections présidentielles qui ont eu lieu le 18 octobre. Il s’agit dune mission conjointe de la CEDEAO de l’Union Africaine et des Nations unies. 
Nos trois institutions ont accompagné le processus de la préparation des élections présidentielles. Ici en République de Guinée, nous avons soutenu le processus à travers notamment : l’audit du fichier électoral, l’accompagnement de la commission électorale nationale indépendante (CENI).
 Lors des élections même, nous avons déployé des observateurs sur toute l’étendue du territoire national et les élections du 18 octobre se sont déroulées dans le calme. Les rapports qui nous ont été faits par la mission d’observation ont indiqué que les élections se sont déroulées paisiblement. Donc, je voudrais vraiment saluer et féliciter les organisateurs et le peuple guinéen qui a montré une très grande maturité. 
Malheureusement, on a assisté depuis quelques jours à une montée de tensions qui se sont renforcées suite à la proclamation des résultats provisoires. Donc, nous sommes venus pour voir comment après avoir rencontré tous les acteurs gouvernementaux, l’opposition, les organismes chargés des élections donc voir comment aider à faire baisser la tension. L’objectif qui est recherché c’est que le pays retrouve le calme, la sérénité, la paix, et que vraiment toutes les personnes, toutes les filles et fils se retrouvent. C’est donc l’objectif de cette mission« , a indiqué Jean-Claude Kassi Brou
Mantènin Sacko