Chambas et Béhanzin, deux désespoirs de la démocratie en Afrique pour dire quoi en Guinée ? ( par Aly Badara Akila )

0
439
Encore et encore. L’Afrique est loin de connaître son épilogue. C’est d’une machination a une tragédie inconsolable et dépourvue d’une réponse dramatique qui ne fait honneur à personne. Toutes les médiations de M. Ibn Chambas, n’aboutissent a rien et vient juste pour se faire voir. Il s’agit de notre Afrique, cette topique n’est pas la bonne pour cette diplomatie et, il faut comprendre que cet homme n’est qu’un fossoyeur de la démocratie en Afrique. J’observe avec intérêt les actualités en Afrique notamment la Côte d’Ivoire et la Guinée. Le choix n’est pas bon, Ibn Chambas fait toujours la honte pour la médiation des Nations-Unies de là, ailleurs en Afrique. Cette honte de Chambas viendra nous dire quoi, il papotera et ira main vide. Nous savons ce qui se passe et non loin de là, nous aurons en Guinée un béton armé sans jargon. Du poudre de perlimpinpin sur les yeux du peuple, ils viendront avec leur plat a ventre pour nous dire quoi et en quoi faisant ? Ils viennent dans du n’importe quoi, le peuple n’entendra que leur phobie et ne seront pas en mesure de faire une franchise parce qu’ils sont incrédules et ne disent pas ce que le peuple de l’Afrique veut entendre. Ibn est une honte pour la médiation des Nations-Unies. L’Afrique là se volatilise toujours.
On nous parle d’un Béhanzin au compte de la CEDEAO. Drôle ! Mais, je m’en lave les mains propres. Il était là, en Guinée si je ne me trompe ? Cet homme observateur qui s’est transformé en avocat ne racontait que des ragoûts. Il viendra pour dire quoi ? Et, saura faire quoi ? Cette honte de l’Afrique, d’une CEDEAO ignominieuse qui est aujourd’hui devenue syndicat de chefs de gangs. Ce Francis Béhanzin ne fera rien, il n’est qu’un simple feu qui vient s’accrocher a l’essence pour brûler. Il n’est pas bon pour cette médiation. Cet homme là, est sans cohérence que l’on soit clair. Mais, ça ne m’étonne pas et ne m’étonnerait guère vu qu’il appartient à une CEDEAO honteuse et dégoûtante. Notre pays la Guinée, a vraiment besoin de paix et nous voulons bien sortir de cette violence incessante. Mais, c’est pas ces deux hommes là que nous avons besoin de voir dans cette médiation. Fossoyeur et lâche, ils viennent juste pour un séjour à faire devant les caméras mais ça ne serait pas pour faire une médiation. C’est drôle pour l’Afrique ! Des personnes aussi incrédules qui contribuent pour la dévastation de la démocratie de l’Afrique viendront dire quoi au nom de la paix pour l’Afrique alors qu’eux mêmes, ils sont minables que cette défaveur ? Ibn Chambas et Francis Behanzin ne sont pas cohérents et ne doivent en aucun être impliquer dans cette médiation. Ils ne sont pas sérieux, c’est des violeurs de la démocratie en Afrique et n’honorent pas du tout l’Afrique. La honte ! Deux ennemis permanents des peuples africains qui aspirent à la bonne gouvernance et à la liberté. Qu’est-ce qu’on doit attendre de ses deux hommes chez nous ? Le peuple de Guinée a besoin de paix en ce moment là c’est mieux que de faire venir des fourtous.
Comprenez une chose, Ibn Chambas et Francis Béhanzin n’honorent pas l’Afrique et nous devons comprendre que la diplomatie n’est pas un jeux de vagabonds lettrés qui se lèvent d’un beau matin quand ils veulent. Ils ne sont pas dignes d’être médiateurs de ce qui se passe en Guinée même en Afrique. Ils ont préféré l’indignité a la place de l’honnêteté. Nous sommes une honte devant d’autres continents.
Que Dieu change le destin de l’Afrique !!!
Aly Badara Akila, journaliste panafricain !!!
(+224)662519697 (+224)625406393