Cellou Dalein Diallo attendu à Kankan : les militants de l’UFDG craignent des représailles

0
1249
Antoine Dogbo Guilavogui, secrétaire fédéral de l'UFDG à Kankan

Après les régions administratives de Faranah et N’zérékoré, Cellou Dalein Diallo président de l’Union des Forces Démocratique de Guinée (UFDG) est attendu à Kankan ce dimanche, 11 octobre 2020.

Interrogé à la veille de l’arrivée de l’opposant dans le Nabaya, le secrétaire fédéral de cette formation politique a laissé entendre que les travaux sont en cours pour réserver un accueil de taille pour Cellou Dalein Diallo.

Sauf changement de dernières minutes, le candidat de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) sera bel et bien à Kankan ce dimanche pour essayer de conquérir l’électorat de Kankan, fief traditionnel de son principal challenger Alpha Condé.

Parlant des préparatifs, Antoine Dogbo Guilavogui secrétaire fédéral de l’UFDG à Kankan a rassuré que les militants sont déjà sensibilisés pour sortir massivement accueillir leur président. Ensuite, il demande aux populations de cultiver la paix et la quiétude sociale.

« Les préparatifs vont train. Ensuite, nous avons sensibilisé nos militants de ne répondre à aucune provocation. Nous voulons aller à Sékhoutouréya donc on n’a pas besoin d’affrontement. Nous allons réceptionner le président à pieds pour ne pas qu’on dise que la moto a touché quelqu’un parmi nous. Nous ne voulons agresser personne même s’ils nous agressent, nous allons faire profil bas. Ils ont descendu nos drapeaux et on a décidé de faire le profil bas. Tout est en place, c’est à la place des martyres que se tiendra le meeting parce que c’est pour tout le monde », a-t-il annoncé.

Thierno Oumar Barry, citoyen de Kankan dit être impatient mais aussi inquiet quant à l’arrivée de Cellou Dalein Diallo à Kankan.

« Nous l’attendons avec impatience mais, il y a un autre problème qui se pose. S’il vient, les gens du RPG vont tenter de l’attaquer. C’est ce qui nous fait peur ».

Pour sa part, Oumar Traoré étudiant à l’université de Kankan demande à ce qu’on renforce la sécurité de la ville avant l’arrivée de l’opposant.

Plus loin, il craint des représailles après l’attaque du cortège du Premier ministre à Labé.

« En ce qui concerne l’arrivée de Cellou Dalein, je ne me sens pas en sécurité, même la ville n’est pas en sécurité, parce que lorsque nous avons entendu que le cortège du PM a été attaqué à Labé et Dalaba, c’est l’UFDG qui a été accusée. Et si Cellou doit venir à Kankan, il faut renforcer la sécurité » a-t-il proposé.

Selon les indiscrétions, le RPG Arc-en-ciel, parti au pouvoir qui sort tous les jours dans les rues de Kankan, envisage sérieusement de faire un carnaval demain dimanche pour saboter la réception de Cellou Dalein Diallo.

Djétenin Siré Traoré