Baccalauréat unique : 21 999 candidats affrontent les épreuves dans la commune de Matoto

0
282

Les candidats au Baccalauréat unique ont entamé les premières épreuves ce mardi, 25 aout 2020 sur toute l’étendue du territoire national. Dans la commune de Matoto, le lancement officiel a été fait au lycée Ahmed Sékou Touré de Gbessia par le Oumar Saïd Koulibaly ministre des Postes Télécommunications et de l’Economie Numérique.

Ils sont au total 21 999 candidats dont 9 253 filles à passer le baccalauréat unique dans la commune de Matoto, la plus grande du pays. Les candidats seront évalués dans 48 centres toutes options confondues.

 Ils sont au total, 21 999 candidats dont, 9 253 filles, toutes options confondues, à affronter les épreuves du baccalauréat unique dans la commune de Matoto. Répartis entre 48 centres pour 850 salles, ces élèves vont tenter de décrocher une place pour l’université.

Devant les candidats, le ministre Oumar Saïd Koulibaly a appelé à la sérénité avant de leur souhaiter bonne chance durant le déroulement des épreuves.

 « C’est pour moi un grand honneur d’être ici ce matin pour présider ce lancement des épreuves de baccalauréat unique sessions 2020. Vous devrez savoir qu’aujourd’hui, une nouvelle porte va s’ouvrir dès après ces examens. Ces examens seront sanctionnés de vos fins d’études secondaires et qui vont vous ouvrir le monde soit de l’université ou de l’enseignement supérieur. Je suis convaincu et conscient qu’en vous inscrivant à cet examen, vous auriez déjà fait le choix de votre avenir et le choix de votre futur professionnel. Vous devrez avoir cela en conscience et affronter ces examens avec beaucoup de sérénité, avec beaucoup de calme, beaucoup de concentrations. Ces examens sont extrêmement importants pour notre pays. Sachez que vous êtes des futurs cadres, vous êtes l’avenir de notre pays et aujourd’hui, vous commencez un examen extrêmement important pour notre système éducatif. Je vous souhaite beaucoup de chance, j’espère que cette année nous aurons beaucoup plus d’admis que les années précédentes, » a-t-il souhaité.

Poursuivant, le ministre n’a pas manqué d’interpeller les surveillants sur la responsabilité qu’ils doivent faire preuve. « Surtout aux personnels surveillants, vous avez été triés sur des critères extrêmement exigeants. Je vous demande et je vous exhorte à un sens élevé de responsabilité. Vous devez prendre conscience de votre rôle dans le processus et faire en sorte que ces examens soient sanctionnés d’un label de qualité. Il est extrêmement important que les élèves ne sentent pas sous pression, ne se sentent pas intimidés. Ils doivent affronter ces épreuves avec beaucoup de sérénité et beaucoup de calme. Vous devez prendre conscience de votre rôle dans le processus » a lancé Oumar Saïd Koulibaly.

Pour sa part, Daouda Doumbouya, directeur communal de l’éducation de Matoto a indiqué que toutes les dispositions sanitaires ont été prises pour le bon déroulement des examens. « Vous avez dû constater, nous avons respecté toutes les consignes au niveau de ce centre. Les mesures barrières sanitaires et autres. La distanciation est respectée dans les différentes salles. Nous devons veiller sur l’avenir de ces enfants. Ils doivent faire beaucoup plus comme nos devanciers ».

Siba Guilavogui

Tel : 620 21 39 77/ 662 73 05 31