Accouchement clandestin à N’Zérékoré : Le maire décidé à sanctionner les coupables   

0
340
Albert Moriba Délamou, maire de N'Zérékoré

L’accouchement clandestin est une pratique qui prend de l’ampleur dans la commune urbaine de N’Zérékoré. A cause des conséquences fâcheuses qui ont endeuillé de nombreuses familles,  le maire Albert Moriba Délamou entend sévir contre les médecins qui s’adonnent à la pratique.

L’annonce a été faite ce vendredi, 13 novembre 2020 à la faveur d’une rencontre ave la presse.

C’est un secret de polichinelle, des cliniques non agrées foisonnent un peu partout à N’Zérékoré où se pratique l’accouchement clandestin dans les différents quartiers.

Alerté par les autorités sanitaires, le maire Albert Moriba Délamou est monté au créneau pour dénoncer cette pratique qui endeuille de nombreuses familles. Désormais, des interpellations seront faites pour sanctionner les mis en cause.

« La direction préfectorale de la santé (DPS) a attiré l’attention de la mairie sur les accouchements clandestins qui se passent dans les cliniques privées, par des matrones à la maison. Suite à ces accouchements, il y a des décès, soit c’est la mère, l’enfant ou les deux. Face à cette situation, la DPS s’est inquiétée ainsi que moi. Désormais, je demande aux femmes en état de famille d’aller dans les centres de santé qui sont gratuits. Si des actes pareils se passent dans les quartiers, nous allons prendre les dispositions nécessaires pour sanctionner les coupables », a-t-il annoncé.

Dans la même lancée, le maire a regretté les enterrements qui se font dans les quartiers malgré la présence des cimetières.

« Il est interdit formellement d’enterrer des personnes dans les quartiers. Ce n’est pas de la méchanceté mais c’est purement hygiénique. C’est un conseil des spécialistes de la médecine. Le jour qu’on va creuser un forage ou un puits, s’il ya décomposition du corps, l’eau qu’on va utiliser sera contaminée et sera une source de beaucoup de maladies. Donc, j’invite les citoyens à enterrer dans les cimetières », a lancé Albert Moriba Délamou.

Gilbert Yoma Neyo Soro Tinguiano